Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jorge Tome, ancien CEO de la Banif, banque portugaise, s’est interrogé devant la commission d'enquête du Parlement la semaine dernière sur un possible conflit d’intérêts pour Oliver Wyman dans le dossier de la liquidation de cette société. Celle-ci, renflouée grâce à des fonds publics, a été vendue en fin d’année dernière à la banque Santander.

Oliver Wyman était alors l’un des cabinets engagés par la Banque centrale du Portugal pour l’accompagner dans cette opération. Plus tôt, il avait également participé à la réorganisation de la banque Banif en 2013, après l’injection de 1,1 milliard d’euros par l'état dans les caisses de la banque au bord de la faillite. L'ancien CEO, mis en difficulté dans ce dossier, a pointé du doigt un potentiel conflit d'intérêts pour le cabinet de conseil entre ces deux missions.

Oliver Wyman, comme PwC et EY intervenus à différents niveaux du processus, aura l’occasion de faire valoir son point de vue devant le parlement lors de son audition en commission, le 14 avril prochain.

Source : sabado.pt

card banif 031215

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.