Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans une interview pour le quotidien emirati The National, Kito de Boer revient sur son départ de McKinsey en 2014 pour représenter le Quartet pour le Moyen Orient (ONU, Union Européenne, USA et Russie) dont le mandat est d'appuyer les négociations de paix au Moyen Orient et de soutenir le développement de la Palestine.

Il explique sa quête de sens après 30 ans de carrière bien remplie chez McKinsey alors qu'il n'était pas prêt à prendre sa retraite. “The path to retirement in McKinsey is a comfortable one, but retirement lacks meaning. I did not want to retire, I knew I had to rewire. At a strategic level I was open to the idea of reinvention, although this was at a metaphysical level. I had done nothing to translate this realisation into action”.

Il explique pourquoi il a accepté le poste à la demande de John Kerry et en quoi ses qualités de consultant lui servent dans sa fonction actuelle.

Il rappelle au passage ses faits d'arme chez McKinsey, l'appartenance à l'équipe fondatrice du bureau indien à Delhi en 1992, la création et la direction du bureau du Moyen Orient basé à Dubai puis la direction de la practice secteur public du cabinet.

kito de boer